New Patterns and Practices for Commerce and Marketing

Notes, Ideas & Convictions

Entre Amazon et Google … Ma place d’enseigne, distributeur, commerçant, …

Poster un commentaire

D’un côté un leader mondial de la distribution et donc de la supply chain qui me propose un canal de distribution incroyable par sa couverture, efficacité, qualité mais qui est coûteux et qui me fait perdre le lien avec le client.

D’un autre côté un champion du marketing capable de faire rentrer dans mon magasin des millions de visiteurs anonymes mais catégorisés et profilés. Il est également capable de me faire disparaître de la toile.

Et moi au milieu …

Posons-nous et réfléchissons: Qui suis-je?

Je suis très fort sur mes produits: pourquoi ne pas les utiliser. Je suis convaincu que mes produits sont tellement forts que les clients prendront directement contact avec moi. Exemple: Décathlon, Nike, … Et si je suis dans le Luxe je suis au-dessus de tout cela 🙂

Je fais de la distribution en volume, de produits « banaux » avec des clients qui ne s’intéressent pas à moi. Là j’ai un gros souci …. Peut-être devrais-je  investir massivement sur mon IT? Me rabattre sur le commerce ou l’expérience? Concerné: l’ensemble de la grande distribution. Exemple: Walmart a investi massivement dans l’IT et va développer son propre datacenter.

Je fais du commerce: là mes vendeurs, leurs compétences, leurs sourires, … font la différence et finalement le champion de la supply et le champion du recrutement digital je m’en fiche un peu… un exemple: Grandfrais, d’autant plus qu’il travaille des produits frais.

Je suis un entremetteur entre marques et clients: le supply ne me concerne pas c’est la marque qui pilote, la recherche ne me concerne pas mes ventes sont éphémères. Je dois travailler l’animation avec mes clients que sont les marques et les  2 géants je m’en fiche … un exemple: vente-privée

 

Bien sûr pour beaucoup d’enseignes le positionnement n’est pas aussi marqué et c’est d’ailleurs peut-être à cause de cela qu’elles sont fragiles.

Et donc le premier chantier à ouvrir: donner du sens à mon activité! Le type de relations avec ces géants en découlera

En conclusion: Ce qui peut être automatisé doit être laissé aux champions du dev et des data, la valeur est maintenant ailleurs. LA valeur est dans l’humain par sa capacité créative produits, sa capacité d’animation et sa capacité dans la relation humaine. Il est urgent de donner du sens à votre marque, de partager une culture avec vos collaborateurs.

C’est volontairement très simpliste mais avec pour objectif d’ouvrir la discussion ou au moins la réflexion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s